bretagne-info
Comment savoir qu’on a un cancer ? Comment savoir qu’on a un cancer ?
Pour beaucoup de personnes, le cancer n’est détecté qu’à un stade avancé. Pourtant, il peut y avoir des signes annonciateurs auxquels on ne fait... Comment savoir qu’on a un cancer ?

Pour beaucoup de personnes, le cancer n’est détecté qu’à un stade avancé. Pourtant, il peut y avoir des signes annonciateurs auxquels on ne fait pas attention. Avez-vous le cancer ? Voici quelques symptômes qui peuvent vous alerter et même si vous ne présentez qu’un signe, pensez à prendre rendez-vous avec votre médecin.

La définition du cancer

 

A lire en complément : Comment nettoyer une résistance de cigarette électronique ?

Vous le savez : le cancer est une maladie qui touche certaines cellules. On constate un dysfonctionnement à ces cellules, elles se multiplient et se prolifèrent localement avant d’aller jusque dans le tissu avoisinant. Lorsque le cancer est à un stade avancé, ces cellules anormales vont former des métastases.

Il faut comprendre qu’il n’y a pas qu’un cancer, mais des cancers et on distingue d’ailleurs différents types de cancers. On a par exemple les carcinomes pour lesquels les cellules anormales touchent un tissu de revêtement des organes ou l’épiderme. Il y a les sarcomes pour lesquels les cellules cancéreuses atteignent le tissu de support comme les muscles ou la graisse. On parle de cancers hématopoïétiques quand les cellules anormales affectent le sang ou les organes où les cellules sanguines travaillent.

A voir aussi : Quelles sont les vertus du miel pour la santé ?

Les signes révélateurs de la présence d’un cancer

Il faut comprendre que le cancer peut s’accompagner de plusieurs symptômes inhabituels et persistants. Ceux-ci peuvent varier d’un sujet à un autre. Comprenez qu’une fois qu’on a ces signes, la maladie s’est déjà installée. Voici donc quelques signes annonciateurs qui peuvent vous pousser à faire un dépistage :

  • Des douleurs inexpliquées et persistantes,
  • Des problèmes respiratoires comme l’essoufflement ou une toux persistante,
  • Des problèmes de la bouche comme l’ulcération de la bouche répétitive ou des difficultés à avaler,
  • Des soucis digestifs ou urinaires comme des ballonnements persistants ou une brûlure d’estomac persistante,
  • Des saignements dans les selles, les urines ou des pertes de sang en dehors des règles,
  • Des changements physiques comme une perte de poids inexpliquée, l’apparition d’un grain de beauté ou la modification d’un grain de beauté déjà existant, l’apparition d’une grosseur ou d’un gonflement qui ne diminue pas.

Des symptômes particuliers pour certains cas de cancers

Quand on a le cancer du côlon par exemple, on peut avoir des changements, notamment un changement de consistance, de couleur ou d’odeur au niveau des selles. Parfois, il peut également avoir du sang dans les selles. Les sujets atteints de cancer de la vessie ou de la prostate peuvent avoir des troubles de la miction. Les saignements vaginaux se produisant en dehors du cycle menstruel, quant à eux, peuvent être des signes précurseurs d’un cancer du col de l’utérus. Parmi les symptômes du cancer des poumons, de la gorge ou de l’œsophage, on peut citer la toux persistante, les difficultés à avaler ou encore l’enrouement. Pour le cancer de la gorge, les premiers signes peuvent être des lésions au niveau de la bouche, de la gorge et de la gencive.

En cas de symptômes inhabituels, il serait judicieux de consulter un médecin. Ce sera lui qui vous proposera de faire des examens pour confirmer la présence d’un cancer ou d’une autre maladie.