bretagne-info
Comment mettre un suppositoire ? Comment mettre un suppositoire ?
Le suppositoire est une méthode pour administrer des médicaments à certains patients. C’est efficace comme laxatif, mais aussi pour traiter les hémorroïdes. Cependant, utiliser... Comment mettre un suppositoire ?

Le suppositoire est une méthode pour administrer des médicaments à certains patients. C’est efficace comme laxatif, mais aussi pour traiter les hémorroïdes. Cependant, utiliser cette méthode n’est pas toujours aussi facile. Si votre médecin vous a prescrit des suppositoires et ignorez comment les mettre, vous découvrirez dans la suite de l’article comment faire.

Qu’est-ce qu’il faut faire avant d’insérer un suppositoire ?

Bien avant de procéder à la mise de ce médicament, Il existe une phase de préparation, mais avant tout chose, n’essayer pas l’automédication. Ce sera un acte plus judicieux de demander conseil auprès d’un professionnel de santé ou de votre médecin. En effet, comme n’importe quel type de médicament, il y a toujours une contre-indication.

A lire aussi : Remplacer une dent manquante à Aubagne

Et le plus important, les laxatifs ne sont pas conseillés pour un usage à long terme. Généralement, les médicaments sont toujours accompagnés d’une notice indiquant tout ce qu’il faut savoir à propos du médicament. Cependant, la plupart des gens n’ont pas l’habitude de le consulter. Par exemple, un suppositoire est interdit aux femmes enceintes ou qui sont en période d’allaitement, etc.

Dans cette première phase, la préparation proprement dite se concentre sur l’hygiène. Lavez-vous les mains avec de l’eau et du savon pour éviter les contaminations par les germes ou les bactéries. Songez à couper vos ongles, car la moindre éraflure peut entrainer des conséquences fâcheuses. Quant à la posologie, vous êtes invité à lire la notice. Il y a différentes méthodes pour administrer un suppositoire et elle varie en fonction du dosage prescrit.

A découvrir également : Comment fumer une fleur de CBD ?

suppositoire

Mode d’insertion d’un suppositoire

C’est la phase la plus compliquée, mais vous ne courez aucun risque si vous suivez bien les instructions. Il y a des fois où le suppositoire devient trop mou. Dans ces cas, vous devez le rendre un peu rigide sinon, vous aurez du mal à le mettre. Il existe deux façons de le faire : le mettre dans un congélateur pendant environ 30 minutes ou le laisser sous un filet d’eau froide pendant quelques minutes.

La deuxième partie de cette phase est l’administration. Lubrifier le rectum avant l’insertion. Vous pouvez utiliser de la vaseline pour ça ou des crèmes que votre médecin vous conseillera. C’est pour faciliter le passage du suppositoire.

Allongez-vous sur le côté. Si vous vous êtes allongé sur le côté gauche, alors c’est à votre jambe droite de se mobiliser. Relevez ce dernier vers votre torse. Ainsi, l’anus serait à découvert et l’administration peut se passer sans gêne. Il y a des moments ou des situations où le fait de s’allonger n’est pas possible.

Sachez que même en position debout, cela peut se faire. Vous devez juste écarter vos jambes tout en vous accroupissant légèrement. Vous pouvez aussi vous allonger sur le dos avec les jambes en l’air un peu comme un bébé à qui on change la couche.

Enfin, pendant l’insertion, veillez à bien enfoncer le suppositoire dans le rectum soit environ 2 à 3 cm chez un adulte. 1 à 2 cm suffisent pour un enfant. Une fois ingérer, serez les fesses pendant quelques minutes pour éviter que le médicament ressort.