Comment dormir avec un torticolis ? 4 astuces douces et conseils literie

Comment dormir avec un torticolis ? 4 astuces douces et conseils literie

Avec un torticolis, la douleur au cou peut transformer chaque nuit en une véritable quête de confort. Heureusement, il existe des moyens efficaces pour transformer vos nuits agitées en un sommeil paisible et réparateur. Et détrompez-vous, la solution n’est pas de dormir avec une minerve. Les médecins le déconseillent même très fortement !

Qu’est-ce qu’un torticolis et comment se forme-t-il ?

Qui n’a jamais connu la désagréable sensation d’un torticolis au réveil, cette douleur qui semble prendre possession de votre cou au moindre mouvement ? Bien plus qu’un simple désagrément, le torticolis peut sérieusement compromettre la qualité de votre sommeil et, par extension, de votre journée. 

A lire aussi : Quels soins un infirmier à domicile fournit ?

Même s’il est souvent passager, le torticolis est bien qu’un simple inconfort. A ne pas confondre avec la dystonie cervicale, le torticolis est une contraction musculaire au niveau du cou qui peut rendre chaque mouvement douloureux, particulièrement perturbateur la nuit. Cette douleur peut être le résultat d’une mauvaise posture durant la journée ou d’un sommeil dans une position inadéquate. Le torticolis peut aussi être dû à une literie de piètre qualité, notamment un vieil oreiller. Cette affection impacte nous impacte donc plusieurs jours et nuits.

Pour soulager et faire disparaître le plus rapidement possible un torticolis, il est crucial de prendre des mesures proactives. Ainsi, vous éviterez qu’il ne se prolonge et dormirez mieux. Si le torticolis s’aggrave, consultez votre médecin ou pharmacien pour agir avec un traitement spécifique.

Lire également : e471 : cet additif alimentaire est-il bon ? A quoi sert-il ?

Comment réussir à bien dormir avec un torticolis ?

De la position de sommeil à la qualité de l’oreiller en passant par des soins spécifiques du cou, plusieurs techniques simples vous permettront de réussir à dormir malgré le torticolis. Aussi, tout se joue en amont du coucher et au moment de se mettre au lit.

Dormir sur le côté : la meilleure position quand on souffre de torticolis

Dormir sur le côté peut s’avérer être la position la plus bénéfique pour dormir avec un torticolis. Dans cette posture, le dormeur peut ainsi maintenir l’alignement du cou et de la colonne vertébrale ce qui facilite la détente musculaire. Si vous préférez, vous pouvez aussi dormir sur le dos à condition que l’oreiller soit adapté. Attention toutefois avec la position ventrale. Cette dernière exerce une pression inutile sur les muscles du cou qui pourrait aggraver le torticolis.

L’importance de l’oreiller

Choisir l’oreiller adapté est essentiel pour prévenir et soulager le torticolis. Les oreillers à mémoire de forme sont particulièrement recommandés pour maintenir une bonne posture cervicale durant le sommeil. Selon votre position de sommeil, le type d’oreiller variera pour garantir un alignement parfait du cou et de la colonne.

Les étirements pour apaiser le cou

Avant de vous glisser sous les draps, quelques étirements peuvent aider à relâcher la tension dans votre cou. Des rotations douces de la tête, des inclinaisons latérales pour rapprocher l’oreille de l’épaule et des mouvements de bascule de la tête vers l’avant et l’arrière peuvent grandement contribuer à détendre les muscles du cou. 

Avec ces étirements, soyez délicat. Un mouvement trop brusque risque de crisper davantage la nuque et de tendre les cervicales.

Chaleur et médication pour détendre la nuque endolorie

L’application de chaleur, à l’aide d’une bouillotte ou d’un patch chauffant, peut soulager la douleur cervicale avant le sommeil. Dans certains cas, un analgésique léger peut également être bénéfique pour réduire l’inconfort et faciliter l’endormissement. De façon générale et pour un torticolis léger, essayez de vous passer des médicaments. Dans un premier temps, privilégiez les solutions naturelles pour soigner le torticolis.

Quel matelas choisir pour éviter d’avoir un torticolis au réveil ?

Il n’est évidemment pas question de changer de matelas si vous avez un torticolis. L’enjeu est plutôt de bien choisir le bon matelas dès l’achat pour éviter la formation de douleurs cervicales. 

Aussi, le critère essentiel pour choisir votre matelas est votre position de sommeil (comme pour l’oreiller). C’est pourquoi, selon votre position de prédilection, le type de matelas variera. Pour ceux dormant sur le côté, un équilibre entre fermeté et souplesse est idéal, tandis que pour les dormeurs sur le dos, un matelas plus souple pourrait être plus approprié.

Bien que plus coûteux, le matelas à mémoire de forme est souvent considéré comme le meilleur choix pour les personnes sujettes au torticolis. La technologie de mousse à mémoire de forme lui permet de s’adapter à la forme du corps et de minimiser les points de pression pendant le sommeil.

Ainsi, si les cervicalgies sont fréquentes, interrogez-vous sur la vétusté de votre oreiller et de votre matelas. Des douleurs cervicales sont un des signes avant-coureurs d’une literie vieillissante et c’est votre santé qui en pâtit.

Source images : fr.freepik.com