Acte de naissance, livret de famille : tout savoir sur l’inscription à la crèche pour votre bébé

Acte de naissance, livret de famille : tout savoir sur l’inscription à la crèche pour votre bébé

La crèche est, aujourd’hui, perçue par les parents français comme le mode de garde le plus sécurisé. Elle présente également de nombreux avantages, dont le premier est qu’elle s’adapte aux horaires des parents. Malheureusement, obtenir une place dans ces établissements peut être compliqué. Et pour cause, le nombre de places y est limité. Dans ce guide, nous vous disons tout ce que vous devez savoir sur la démarche d’inscription dans une crèche.

Anticiper la demande

Quand on parle de réservation place en creche, la demande est largement supérieure à l’offre. Pour mettre toutes les chances de votre côté, n’attendez pas la fin du congé de maternité pour entamer les recherches. Commencez les procédures bien avant la naissance de votre enfant. Certains parents entament la recherche d’établissements de garde à partir du moment où le test de grossesse s’affiche positif. Cela peut sembler être une réaction excessive. Mais c’est pourtant une attitude tout à fait pragmatique. Plus vous vous y prenez à l’avance, plus vous avez de chances de trouver une place.

A lire également : Quelles sont les affections longue durée ?

Beaucoup de parents prennent contact avec les responsables de la crèche vers le premier mois de grossesse. Ce, afin de connaître toutes les étapes à suivre pour avoir une place. Les modalités d’admission ainsi que les procédures de pré-inscription varient d’une crèche à une autre.

Sachez, par ailleurs, que certaines structures n’acceptent l’inscription que vers la 25e ou 26e semaine de grossesse.

A lire également : Quel sont les aides de la MDPH ?

Ce premier rendez-vous a pour objectif de connaître les modalités d’inscription, les conditions à remplir, etc. La confirmation de l’inscription ne peut se faire qu’après l’accouchement avec en appui le certificat de naissance du bébé.

Les conditions à remplir pour trouver une place dans une bonne structure

La crèche est le mode de garde le plus sécuritaire. C’est du moins l’avis de nombreux parents, pédiatres, spécialistes de la petite enfance. C’est pour cela que l’inscription à la crèche est concomitante de plusieurs démarches. Plusieurs conditions doivent être respectées.  Les crèches évaluent les candidatures déposées avec un système de grilles de points. Les parents qui ont cumulé le plus de points sont en tête de liste pour obtenir une place au sein de l’établissement. Voici les questions soulevées par les responsables en vue de déterminer le rang des parents dans cette évaluation.

  • Les parents exercent-ils tous deux une activité professionnelle ?
  • Les parents sont-ils en formation, en stage, à la recherche d’emploi ? Si oui, ils sont généralement considérés comme prioritaires.
  • L’adresse des parents se situe-t-elle dans la commune ou l’arrondissement où se trouve la crèche ?
  • L’enfant est-il issu d’une famille monoparentale ? Si c’est le cas, la candidature est prioritaire.
  • S’agit-il d’enfants jumeaux ? Si oui, la candidature est également prioritaire.
  • Quid du revenu des parents ? Pour les personnes à faibles revenus, la demande est considérée comme prioritaire.

Le profil des parents qui ont toutes les chances d’avoir une place en crèche

Mis à part les points cités ci-dessous, quelques critères sont également évalués par la crèche. Les enfants nés en juin ont, par exemple, plus de chance d’avoir une place dans ces structures. Pourquoi ? Parce que c’est à deux mois de la rentrée qui est en septembre. S’il y a des départs, c’est en juin que les responsables de la crèche le sauront. Ainsi, s’il y a des places libres, les enfants nés en juin peuvent les occuper.

Par ailleurs, les enfants issus d’une fratrie dont les aînés ont fréquenté la structure ont également toutes les chances d’intégrer la crèche.

Les parents qui font part de leur motivation aux responsables de la crèche ont également plus de chances d’attirer l’attention des responsables. N’hésitez pas à contacter régulièrement ces derniers pour suivre l’état de votre demande. Est-ce que c’est en cours de traitement ? Est-ce qu’il y a une chance que vous obteniez une place ? Bref, sans se montrer trop insistant, montrez que vous souhaitez réellement placer votre enfant au sein de la crèche.

Quels sont les papiers à fournir ?

Le dossier à fournir varie et diffère en fonction de la crèche choisie. Pour avoir toutes les informations, les parents doivent se renseigner auprès de la mairie ou de la crèche de leur choix. Ces documents sont, souvent, demandés :

  • Attestation du médecin indiquant que la mère est enceinte ;
  • Carnet de maternité ou acte de naissance ;
  • Certificat de résidence ;
  • Certificat justifiant la situation professionnelle : il s’agit entre autres du contrat de travail, de la fiche de paie ou de l’extrait K-bis.

Quelle crèche choisir ?

Il existe plusieurs types de crèches. Votre choix doit être fait en fonction de votre situation. Si votre employeur a créé une crèche d’entreprise, c’est peut-être l’option la plus préférable pour vous.

Ci-après la liste des crèches classées par typologies :

  • La crèche gérée par la municipalité ;
  • La crèche privée ;
  • La crèche associative ;
  • La micro-crèche ;
  • La crèche parentale ;
  • La crèche familiale ;
  • La crèche d’entreprise ;
  • Etc.

En bref, ces quelques lignes vous ont permis d’avoir un aperçu sur ce qu’il faut savoir à propos de l’inscription à la crèche. N’oubliez pas, plus vous vous y prenez à l’avance, plus vos chances d’avoir une place sont bonnes.