bretagne-info
Comment faire du bon café en toute simplicité ? Comment faire du bon café en toute simplicité ?
Le bon café, tout le monde en a rêvé. Étant donné que la qualité a un prix, la plupart du temps, on se tourne... Comment faire du bon café en toute simplicité ?

Le bon café, tout le monde en a rêvé. Étant donné que la qualité a un prix, la plupart du temps, on se tourne vers les machines sophistiquées pour avoir le résultat escompté. Mais, c’est sans compter que le café peut se préparer aussi simplement que possible. Il suffit d’avoir l’équipement nécessaire et les bons ingrédients pour faire du bon café. Le présent article vous détaille la marche à suivre pour faire du bon café en toute simplicité.

Les ingrédients utiles pour faire du bon café

La réalisation du café idéal exigera de votre part premièrement du café moulu. Le café moulu est encore meilleur s’il est fraîchement moulu. À cet effet, vous pouvez opter pour le café de ce torréfacteur artisanal breton. Vous devez avoir à disposition des ustensiles propres qui sont faciles à laver et n’employez pas le papier ou le tissu (filtre). Vous aurez aussi besoin d’un récipient en verre et d’une porte-filtre à café. Il faudra aussi détenir une balance pour doser ou le cas échéant une cuillère doseuse. Optez pour une eau propre et équilibrée dont le pH est neutre.

Les étapes à suivre pour réussir votre café

Pour des questions d’hygiène, vous devez rincer et chauffer tous vos instruments à l’eau à peine bouillie. Si vous faites usage d’un filtre, songez à le rincer au moins deux fois à l’eau chaude. Pour une bonne dégustation, préférer une monture qui est bien fine. Ensuite, chauffez l’eau jusqu’à une température comprise entre 87 ° et 93 °C. Une fois que l’une de ces températures est atteinte, vous pouvez placer votre café fraîchement moulu dans le filtre. Ici, faites bien attention au ratio. La norme voudrait que vous preniez 20 g pour 30 cl d’eau approximativement. Il est aussi possible de prendre une cuillère à café bombée pour une tasse d’eau.

Toutefois, vous pouvez vous renseigner sur le ratio auprès de votre torréfacteur. Poursuivez la réalisation de votre chef-d’œuvre en pré-infusant la monture pendant 30 et 45 secondes. À mesure que ces secondes évoluent, vous devez verser de l’eau à petits filets réguliers en y allant tout doucement. Ensuite, baignez-la avec 80 ml au maximum. Ne vous retenez pas à mélanger le café avec l’eau au moment du filtre avec votre cuillère à café. À ce stade, si la monture gonfle, mousse et est bien fraîche, c’est plutôt bon signe.

Vous verserez alors délicatement et régulièrement en faisant attention de ne pas toucher les bords pour éviter la sous-extraction. Stoppez le versement quand vous recouvrez la monture au-delà de 2 à 3 cm. Par la suite, reprenez le versement. Lorsque le volume d’eau est totalement utilisé, laissez filtrer durant 2 à 4 minutes. Pour finir, touchez la paroi de votre tasse avec votre main pour voir s’il est temps de déguster sans que votre langue en souffre.

Une différence notable

Une différence se fera remarquer si vous optez pour un remplissage ras-bord du filtre ou si vous recouvrez votre filtre au fur et à mesure. Avec la première option, vous aurez une plus grande extraction, mais vous pourrez subir des pertes aromatiques. Elle est conseillée pour les cafés denses. La seconde option permet à votre café de garder ses arômes, mais ne laisse pas exprimer toute la potentialité des cafés plus denses.

Abonnez-vous à notre newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter

Rejoignez notre liste de diffusion pour recevoir les dernières nouvelles et mises à jour de notre équipe.

 

You have Successfully Subscribed!