Comment nettoyer les culottes menstruelles ?

Comment nettoyer les culottes menstruelles ?

Les culottes menstruelles sont des protections écologiques et pratiques utilisées par les femmes pendant leur menstruation. Très protectrices, ces protections nécessitent de grands soins afin de remplir efficacement leur rôle. Savoir comment les nettoyer s’avère alors crucial pour chaque femme dans le but de profiter pleinement et sans stress de la période menstruelle. Voici donc les étapes à suivre ainsi que les gestes à adopter pour nettoyer les culottes menstruelles.

Rincer vos culottes menstruelles

Le rinçage de la culotte menstruelle est facile et rapide. Le processus de rinçage se fait deux à trois fois en fonction de l’abondance du flux menstruel. Ainsi, après avoir retiré votre culotte que vous retirez, rincez-la avec de l’eau froide : c’est la méthode la plus conseillée. Vous pouvez la maintenir sous un robinet ouvert en essayant de l’essorer pour retirer tout le sang absorbé ou la tremper directement dans une bassine d’eau froide pendant quelques minutes. Brossez délicatement pour ne pas abîmer le tissu absorbant. Remplacez l’eau du récipient chaque fois que celle-ci se salit jusqu’à obtenir une eau claire et fluide. Lorsque l’eau de rinçage devient claire, la culotte est prête à passer à l’étape suivante qu’est le lavage.

A lire également : Comment se lancer dans la linogravure ?

Laver les culottes

Le lavage des protections périodiques est la deuxième étape du processus de nettoyage. En effet, les culottes de règles peuvent être lavées de deux manières : à la main ou à la machine.

Pour le lavage à la main, utilisez de préférence de l’eau tiède et un savon peu agressif pour ne pas dégrader les tissus absorbants. Priorisez les produits les plus écologiques et naturels possibles. Les lessives adoucissantes ou contenant de la glycérine ne sont pas conseillées. Alors pour le nettoyage, frottez lentement et légèrement la culotte en insistant sur les parties absorbantes. Laver jusqu’à disparition complète des tâches et impuretés laissées par le sang. Une fois la culotte propre, rincez abondamment à l’eau et veillez à ne laisser aucun soupçon de produit lavant.

A lire également : Comment faire un sandwich au jambon ?

En ce qui concerne le lavage à la machine, nul besoin de ranger les culottes pour une lessive spéciale. Vous pouvez sans crainte les mélanger aux autres linges. Une fois la machine en marche, veillez à régler la température entre 30 et 40 degrés maximum. Si vous dépassez cette température, vous risquez d’abîmer vos dessous. Après le lavage vient la dernière étape : le séchage

Sécher les culottes

Pour le séchage, évitez le sèche-linge et toute autre machine pouvant générer de la chaleur. La meilleure méthode pour sécher la culotte de règles est le séchage à l’air libre. Cette manière de faire peut parfois être contraignante, mais rassurez-vous. C’est la meilleure façon de protéger votre organisme et de maintenir dans un bon état vos protections absorbantes. Alors, séchez à l’air libre et surtout ne pliez pas votre culotte en deux sur l’étendoir. Placez-la de sorte que la partie absorbante reste plate. Ainsi, vous préservez la forme de vos protections menstruelles. Une fois le séchage terminé, rangez votre culotte hygiénique dans votre placard et attendez patiemment vos prochaines périodes menstruelles.

Les gestes à adopter lors du lavage de vos culottes menstruelles

Pour un lavage plus sécurisé et pour préserver votre hygiène intime, certaines précautions doivent être prises en compte. Comme cité plus haut, vous devez utiliser les lessives les moins agressives possible. Les produits chimiques utilisés pour la fabrication de certaines lessives sont dangereux pour la santé. Ils peuvent vous donner des démangeaisons et des irritations. De plus, les lessives classiques détériorent les culottes. De ce fait, utilisez les produits qui préservent à la fois votre santé et celui de vos culottes.

Un autre geste à proscrire est l’utilisation de l’eau chaude ou tiède lorsque les culottes présentent des taches de sang. En effet, l’eau chaude risque de cuire les taches de sang qui vont se fixer davantage sur votre tissu. Tout le monde sait que c’est déplaisant de porter des culottes hygiéniques comportant des tâches laissées par les menstrues précédentes.

Aussi, ne repassez pas vos culottes de règles. Toutes les sources de chaleur détériorent les dessous à long terme. Par ailleurs, l’eau de javel, les adoucissants et les détachants sont à proscrire du processus de lavage. Ces produits peuvent entraîner des irritations de la muqueuse vaginale.

Passer à la culotte menstruelle pour plus de confort

Le temps où les uniques protections hygiéniques que vous pouviez avoir étaient des tampons et des serviettes est révolu. Aujourd’hui, il y a d’autres choix de produits menstruels qui vous permettent de vivre vos périodes de règles avec bien plus de confort, et surtout de bien prendre soin de votre intimité. En effet, les tampons et les serviettes pouvaient parfois dégager des produits chimiques dans votre intimité, voir vous irriter. Si vous passez à une culotte menstruelle, vous garderez le même niveau de protection tout en évitant les éventuelles irritations, et en protégeant parfaitement votre intimité.

Avec une bonne culotte de règles, il n’y a ni fuite, ni odeur, et la porter se révèle très confortable. Elle est efficace pendant de nombreuses heures et vous aurez juste à bien la laver après son utilisation. Si vous vous en occupez bien, votre culotte menstruelle pourra facilement durer cinq ans. Vous ferez donc un geste pour l’environnement, car vous ne jetterez plus systématiquement votre protection périodique après chaque utilisation. Et il existe des modèles très élégants qui n’ont rien à envier aux culottes traditionnelles. Il ne vous reste plus qu’à tester l’expérience.