Les dernières évolutions économiques remarquables en Bretagne

Les dernières évolutions économiques remarquables en Bretagne

Au cours de ces dernières années, la Bretagne a connu des avancées économiques notables qui ont transformé la région et ont contribué à son dynamisme. Plusieurs secteurs clés ont été les moteurs de cette croissance, notamment l’agriculture, la pêche, l’industrie agroalimentaire, le numérique et le tourisme. La diversification des activités et l’innovation ont permis à cette région de l’ouest de la France de résister aux fluctuations économiques et de créer des opportunités pour les entrepreneurs et les travailleurs. Cette nouvelle vitalité économique bretonne a aussi des répercussions sur la qualité de vie des habitants et la cohésion sociale dans la région.

Economie bretonne : chiffres clés

Les chiffres clés de l’économie bretonne témoignent de cette dynamique remarquable. Le PIB régional a augmenté de 1,6 % en 2018, soit une croissance supérieure à la moyenne nationale. La Bretagne se positionne ainsi comme la troisième région française en termes d’exportations, avec plus de 15 milliards d’euros vendus à l’étranger chaque année.

Lire également : Les opportunités de croissance dans les secteurs d'activité bretons

Cette performance économique repose sur des facteurs multiples : la qualité des infrastructures portuaires et logistiques (comme le port du Havre ou encore celui de Saint-Malo), qui permettent aux entreprises bretonnes d’acheminer leurs produits vers les marchés internationaux ; un tissu entrepreneurial dense et varié, composé aussi bien de grandes firmes que de PME innovantes ; une main-d’œuvre qualifiée et spécialisée dans ses métiers.

Dans ce contexte favorable, plusieurs secteurs ont particulièrement tiré leur épingle du jeu ces dernières années. L’industrie agroalimentaire reste le fleuron économique breton par excellence : elle représente près du quart des emplois salariés privés dans la région et génère un chiffre d’affaires annuel dépassant les 14 milliards d’euros.

Lire également : Comment choisir les barbotins d'une mini pelle ?

Le tourisme aussi connaît un essor constant grâce au développement durable et à l’écotourisme notamment mis en place pour préserver le patrimoine naturel tout en promouvant les richesses culturelles locales.

Il ne faut pas négliger non plus l’importance stratégique que revêt aujourd’hui le numérique pour la Bretagne. Les start-ups foisonnent sur son territoire, créant des emplois et de la croissance pour les années à venir.

Avec une économie bretonne qui se porte bien, toutes les conditions sont réunies pour continuer sur cette lancée positive et assurer un avenir prospère aux habitants de la région.

bretagne économie

Bretagne : secteurs en croissance

Parmi les secteurs en croissance en Bretagne, on peut aussi citer le secteur de la mer. Avec une façade maritime longue de plus de 2 700 km, la région dispose d’un potentiel considérable pour développer des activités liées à l’environnement marin. Les entreprises bretonnes se sont déjà positionnées sur ce créneau porteur, avec notamment des projets innovants dans les domaines du transport maritime, de l’énergie marine renouvelable ou encore de la santé et du bien-être.

Le secteur aéronautique et spatial, quant à lui, connaît une belle progression ces dernières années. Grâce notamment au développement du Centre Spatial de Bretagne implanté à Ker Lann près de Rennes en Ille-et-Vilaine qui a permis l’implantation d’entreprises spécialisées dans les technologies spatiales. Cela a contribué à créer plusieurs centaines d’emplois directs et indirects ainsi qu’à dynamiser toute une filière industrielle régionale.

On ne peut pas passer sous silence le secteur de la construction navale. Historiquement ancrée dans cette industrie depuis le XIXe siècle grâce aux chantiers navals situés principalement autour des rives sud et est du Golfe du Morbihan jusqu’à Nantes-Saint-Nazaire ou encore Brest-Lorient-La Roche-Bernard… La Bretagne compte aujourd’hui parmi ses fleurons mondiaux tels que STX France (chantier naval situé à Saint-Nazaire), DCNS (basé à Brest) ou encore Comarine (chantiers basés sur Pontivy). Ce secteur connaît une croissance constante grâce à la modernisation des outils de production et au développement de bateaux toujours plus performants.

La Bretagne se positionne aujourd’hui comme une région attractive pour les investissements, grâce à ses nombreux atouts économiques, ses infrastructures performantes et son dynamisme. Le choix d’implanter son entreprise en Bretagne est donc un choix judicieux qui promet des perspectives de croissance certaines pour les années à venir.

Avenir économique en Bretagne : perspectives

Cet environnement propice à l’innovation est renforcé par la présence de grandes écoles et universités, qui forment chaque année des centaines d’étudiants dans les domaines scientifiques, technologiques et économiques. Les entreprises bretonnes peuvent ainsi s’appuyer sur un vivier de talents locaux pour mener à bien leurs projets innovants.

Le secteur du tourisme, en plein essor en Bretagne, offre aussi des perspectives prometteuses pour l’économie locale. La région dispose d’un littoral exceptionnellement riche et diversifié, ainsi que d’un patrimoine historique et culturel remarquable. De nombreux acteurs du tourisme ont su tirer parti de ces atouts pour proposer des offres originales et attractives aux visiteurs venus découvrir cette belle région.

Il faut mentionner la transition énergétique qui s’opère progressivement en Bretagne. La région a pris conscience depuis longtemps déjà des enjeux liés au changement climatique et a engagé une politique volontariste visant à réduire son empreinte carbone tout en développant les énergies renouvelables locales (solaire, éolien, hydrolien). Cette transition écologique représente donc un défi mais aussi une opportunité économique majeure pour la Bretagne.

Au vu de tous ces éléments positifs, on peut raisonnablement envisager que l’économie bretonne continuera sa croissance dans les années à venir. Bien sûr, certains défis devront encore être relevés (notamment celui de l’accès aux financements ou de la formation), mais le potentiel est là pour faire de la Bretagne une région encore plus dynamique et attractive sur le plan économique.