bretagne-info
Comment faire une distribution sans repère ? Comment faire une distribution sans repère ?
Pour un bon fonctionnement du moteur, il est nécessaire de synchroniser le mouvement des pistons et des soupapes de sorte qu’ils s’ouvrent et se... Comment faire une distribution sans repère ?

Pour un bon fonctionnement du moteur, il est nécessaire de synchroniser le mouvement des pistons et des soupapes de sorte qu’ils s’ouvrent et se ferment aux moments appropriés. Ce processus est appelé le temps de distribution. Le but de ce fichier est d’expliquer comment la distribution peut être parfaitement ajustée par rapport aux données théoriques de l’arbre à cames…

Lorsque vous achetez un arbre à cames, un manuel est inclus. Prenons l’exemple d’un anglais 120

Lire également : Quels sont les avantages de la location d’un camion pour son chantier ?

A lire également : Comment savoir si un émetteur d'embrayage est HS ?

Du point de vue de cette feuille, nous pouvons déduire ce qui suit : Le récipient doit donc être à 1,27 mm (équivalent à 0,050 pouce comme indiqué) du levage à came, ouvert à 22 degrés et fermé à 51 degrés (toujours à 1,27 mm de levage à came). L’échappement s’ouvre à 58 degrés (1,27 pour un levage à came) et se ferme à 15 degrés.

Si vous montez un arbre à cames perfo, vous disposez de 2 solutions pour Disponible : – Installez une poulie en aluminium avec 3 boulons. Simple, mais pas de réglage, si un décalage s’est produit pendant la fabrication de poulies – Monter une grande poulie droite avec des trous de montage allongés ou, comme sur la photo, avec des trous plus grands, dans lesquels des rondelles avec des trous désaxés sont placées. L’avantage de ce type de poulie est la possibilité d’un ajustement parfait, mais aussi la possibilité de la modifier sur demande (hey hey…)

Tout d’ abord, réveillez les pignons sur le vilebrequin et l’arbre à cames sans serrer les trois boulons, puis réveillez le bloc vide. N’insérez pas de tuyaux enveloppés, il est nécessaire de les démonter à nouveau et de les serrer à un couple afin que vous puissiez travailler dans la configuration finale.

Maintenant, commencez à vérifier que la poulie zéro est au centre mort supérieur, ce qui n’est pas toujours le cas. Il y a fois 1 degré décalage et cela devrait être pris en compte lors de la mesure.

Pour ce faire, vous aurez besoin d’un comparateur et d’un support stable pour prendre des mesures. J’utilise un support avec une pointe en fer ronde de 8 mm, ce qui est préférable comme l’aluminium trop mou ou avec une plaque avec une vis de verrouillage.

Une fois que votre comparateur est fixé au bloc, tournez doucement le vilebrequin, arrêtez-le à une valeur avant que le piston soit complètement soulevé, notez la valeur sur la poulie graduée et faites tourner le vilebrequin dans l’autre sens et l’amener à la même valeur sur le comparateur. Notez la valeur sur la poulie étagée. Le haut point mort est exactement entre des 2 marques.

Maintenant, nous allons nous arreter sur le sujet vivant… Après plusieurs essais, je me suis fait une barre de bascule coupée avec une pièce d’extrémité de valve et pour un guidage parfait, un guide de soupape fixé dans un axe de goupille et un petit ruban adhésif pour la fixation dans la culasse.

Vous devez d’abord définir le zéro du comparateur et effectuer plusieurs rotations de vilebrequin pour vérifier. Commencez l’entrée, faites pivoter le vilebrequin à 1,27 mm et notez la valeur sur la poulie. En continuant à tourner, la valeur du comparateur augmentera, puis diminuera à 1,27 mm, notez la valeur. La même chose faite pour l’échappement

À mon angle 120, voici les valeurs qui sont lues sur le rouleau : Ouvrir AD 18 fermer ANNONCE 51 OE = 54° avant PMB FE = 15° après PMH (Correction Loic)

Si nous comparons avec le formulaire, l’admission devrait être 22. La fermeture d’échappement doit être 58

Donc, il y a un défaut de 4 degrés, ce qui n’est pas surprenant d’un bûcher à moins de 100 euros.

3 façons

— Réglage à l’ouverture, cela donnera la préférence au couple. – S’adapter à l’obturateur et donner la préférence aux performances à grande vitesse. —Ou position intermédiaire

Dans notre cas, nous nous installons à l’ouverture Fixer le vilebrequin 1.27mm sur le comparateur, dévisser les écrous de poulie d’arbre à cames et porter la poulie de vilebrequin à 22, serrer la poulie d’arbre à cames avec les disques de l’axe de décalage (3 jeux de couleurs différentes, prendre celui avec le trou qui convient le mieux), répéter 2 à 3 interstices de vilebrequin pour contrôler et réglez-le fait.

C’ est tout ce que vous avez à faire, c’est aller à l’action. Il y a d’autres méthodes de réglage, mais celle-ci me donne satisfaction.

Enfin, vérifiez que les vannes ne frappent pas le piston. Pour ce faire, mettez la pâte à modeler sur le piston et faire plusieurs rotations de vilebrequin. Assembler et couper l’empreinte de la vanne et mesurer l’épaisseur, cela vous donnera le jeu…

En conclusion…

C’ est tout, vous savez comment ajuster votre distribution, et vous avez vu que nous sommes là avec un peu de patience et de précision et un peu de matériel. C’est bien, mais… btw, pourquoi est-ce la bonne valeur ?

De nombreux arbres à cames Perso ont un 108° lobe central, identique à la distribution d’origine, centrage exact entre les capuchons d’admission et d’échappement. Pendant longtemps et encore aujourd’hui, beaucoup restent à exactement 108°. Il permet d’offrir les propriétés du fabricant d’Ac. Ce ne sont pas nécessairement des idiots, et s’ils ont fait un Ac comme celui-ci, il y a probablement des raisons et des caractéristiques définies. C’est-à-dire, en se dirigeant vers le 109/110, nous déplaçons la courbe de puissance vers le haut et vice versa en faveur du couple comme un décalage de la courbe, mais pas seulement…

Évidemment, lorsque vous créez un moteur, vous faites souvent la même configuration pour la première fois. Il est difficile de dire si l’arbre à cames que vous choisissez est exactement ce que vous attendez. Il est alors difficile de déplacer cet arbre à l’avance. Il sera possible d’être sans trop de problème, mais réglez-le normalement (sans délai) et rouler comme ça pour vous familiariser avec vos mécaniciens.

La

situation est différente dans la recherche des derniers chevaux, ceux qui font la différence (au moins dans l’esprit) Aujourd’hui, nous percevons les effets positifs des moteurs dont les chambres de combustion créent un fort effet squiche (notez que dans un certain temps nous parlerons certainement aussi de tourbillon…), avec la possibilité d’augmenter significativement le rapport de volume, avec la possibilité d’augmenter significativement le rapport volume. Cette configuration permet des décalages de distribution assez importants ou même jusqu’à 114° avec un gain de performance significatif et aucune perte (presque) à basse vitesse. C’est donc une façon d’explorer, et vous ne serez pas le premier. (n’oubliez pas de réduire votre avance globale avec un tel moteur, plus d’être à 36° devant ! !)

Attention, cependant, avec quelques mesures de réserve : équilibrer l’Ac provoque encore des inconvénients, ce serait trop agréable. Une attention particulière doit être accordée au réglage des soupapes par rapport aux pistons et devient souvent « encoche » de ces derniers (encoches pour passer les vannes sans les affecter), en particulier dans un grand camping-car. Le décalage conduit à une surchauffe des soupapes d’échappement, qui ont déjà subi des tests durs, et donc vous avez besoin de qualité ou même de sodium. Après tout, les efforts sur l’Ac sont plus importants, en particulier dans la zone de rampe, et l’effet de l’usure et de la came plate est encore accentué. Il est souvent nécessaire d’investir dans le traitement de la soudure dure et les poussées ad hoc.

Trouvez vos personnages Angel avec les nouveaux profils à : http://www.englecams.com/catalog/search_results.php

et beaucoup plus d’informations sur le B-A-Ba et plus d’Aàc sur webcam : http://www.webcamshafts.com/